Cybeel accompagne le Crédit Agricole dans le pilotage de ses espaces partagés

Cybeel accompagne le Crédit Agricole dans l’évolution et le pilotage de ses nouveaux espaces partagés et connectés.

En 2014, le Crédit Agricole décide de révolutionner son campus situé à Saint Quentin en Yvelines.

Le souhait du groupe était d’allier technologie, modernité et transformation digitale pour faire émerger SQYPark, un campus technologique avant-gardiste de 11 hectares ayant pour objectif d’améliorer l’efficacité et le confort de ses salariés.

Pour ce faire, le Crédit Agricole a modernisé trois des bâtiments existants et a construit un quatrième bâtiment, afin d’agrandir son site d’activité. La banque française avait prévu le doublement du nombre de positions de travail du campus, passant de 2.500 à 5.000, et a travaillé sur toutes les composantes d’accompagnement de la transformation des espaces et des organisations.

« Près de 250 salles de réunions, dont 110 communes à tous les utilisateurs, ont été bâties pour accompagner la généralisation des open space et assurer ainsi des conditions de travail optimales aux collaborateurs présents sur place. Le suivi d’utilisation des salles communes est vite apparu comme une nécessité pour piloter ces espaces et accompagner les évolutions d’organisation de nos collaborateurs. Les salles du campus étant en réservation libre, ce suivi permet également de veiller au respect des règles d’utilisation des espaces communs (risques de surréservation) », explique François Meyer, responsable du SQYPark.

« La solution ActivSense de Cybeel permet de relever les informations de présence grâce à des capteurs connectés sous Sigfox. Celles-ci sont transmises à la plateforme SKY, intégrée à la solution. Cette dernière ouvre énormément de perspectives grâce à sa simplicité, sa rapidité d’installation et sa capacité d’évolution. Côté mise en place, tout s’est fait en un clin d’œil : il est inutile d’installer de nouveaux câbles et la batterie doit seulement être changée tous les trois ans. L’entreprise fait également de grandes économies grâce à l’infrastructure radio nécessitant uniquement de poser des capteurs autonomes dans les salles », précise Tanguy Jouvet, Directeur Général de Cybeel.

Cybeel: pilote de l’innovation technologique!

Cybeel a donc participé à la transformation technologique du Crédit Agricole en déployant sa solution ActivSense sur le site de Saint Quentin tout en répondant aux challenges qui lui étaient imposés : un déploiement rapide, sans câble, sans effectuer de trous dans les parois des bâtiments et sans adhérence au réseau du Crédit Agricole.

« En termes d’impact sur l’existant et d’effort de déploiement, les solutions IoT sont extrêmement transparentes et simples à déployer. Une seule journée à suffit pour développer une centaine de salles », confirme François Meyer.

Grâce aux capteurs de présence autonomes, connectés et innovants ActivSense, le Crédit Agricole peut suivre en temps réel l’occupation de ses salles : le capteur détecte lorsqu’une personne est présente dans une salle et depuis combien de temps elle est à l’intérieur, sans toutefois l’identifier. Ce dispositif permet ainsi de déterminer le taux d’utilisation des salles et de savoir quels sont les horaires ou les jours de la semaine où les salles sont les plus occupées.

« Les méthodes de travail vont évoluer et il faut s’assurer que les espaces restent adaptés aux besoins. Les équipes changent et évoluent, c’est pourquoi le Crédit Agricole devra vérifier dans la durée qu’il y a bien une bonne adéquation entre les besoins et les dispositifs », justifie François Meyer.

Des ambitions toujours plus grandes

La suite ? La solution ActivSense a été déployée sur le site de Saint Quentin du Crédit Agricole en décembre 2016. Satisfait de la solution élaborée par Cybeel et convaincu par son efficacité, le Crédit Agricole a décidé d’étendre son projet au siège du groupe situé à Montrouge en Mars 2017.

D’autres projets du même type devraient naturellement émerger dans les prochains mois.  « Nous imaginons déjà de nouveaux scénarios dans d’autres secteurs. Par exemple, nous pourrions mettre la solution à disposition des points de restauration du campus, sous forme d’objets connectés via le réseau Sigfox, et faire remonter les informations de fréquentation des restaurants », conclut Tanguy Jouvet.